Chaosmos

2023, acrylic and found objects on calabash gourds / acrylique et objets trouvés sur gourdes calebasse.

Dans Chaosmos, je présente huit gourdes de calebasse traitées de manières différentes. Sur l’une d’entre elles, j’ai gravé un extrait du roman Dézafi (signifiant « combat de coqs » en créole haïtien) du poète, artiste et activiste haïtien Frankétienne, dans un geste délibéré d’unification. Cette gourde rappelle que la construction de l’identité caribéenne repose sur l’interrelation de différentes cultures et de divers événements, contrairement aux cultures ataviques, ainsi nommées par Glissant, où les identités sont enracinées dans un territoire et culture précises et ancrées par des mythes fondateurs. Au contraire, l’identité caribéenne est rhizomique, car elle puise dans de diverses sources au cours de son évolution (Glissant, 1996, p.62-63).

________________________________

In Chaosmos, eight calabash gourds are treated in different ways. On the surface of one of them, I engraved an excerpt from the novel Dézafi (meaning “cockfight” in Haitian Creole) by the Haitian poet, artist and activist Frankétienne, in a deliberate gesture of unification. This gourd reminds us that the construction of Caribbean identity is based on the interrelation of different cultures and various events, unlike atavistic cultures, thus named by Glissant, where identities are rooted in a specific territory and culture and anchored by founding myths. On the contrary, Caribbean identity is rhizomatic as it draws from various sources during its evolution (Glissant, 1996, p.62-63).

Presented as part of Espaces imprévisibles at the Galerie de l’UQAM, 2 November 2023 to 20 January 2024. Photo: Galerie de l’UQAM.